Atelier de recherches sur les Classes populaires

2012-2013

Ce que font les classes populaires

Direction et coordination : Denis Merklen et Charlotte Perrot-Dessaux

Accueillent cet atelier le Centre de recherches et de documentation sur les Amériques (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), le Centre de sociologie des pratiques et des représentations politiques (Université Paris Diderot – Paris 7) et l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (EHESS – Université Paris 13).

L’atelier de recherches sur les classes populaires est un espace de discussion et d’échanges ouvert à tous, regroupant des chercheurs et des étudiants. Cet atelier mensuel se propose d’aborder ce champ d’investigations dans une approche pluridisciplinaire, mobilisant tour à tour des travaux d’anthropologues, d’historiens, de philosophes ou de sociologues. Le programme est déterminé en début d’année et chaque séance donne lieu à une discussion autour d’un texte de recherche, d’un article ou d’un ouvrage.

Après un long travail d’exploration sur les rapports des classes populaires à l’écrit, l’atelier élargira cette année son espace de réflexion. Les catégories populaires peuvent être définies par leur revenu, par leur intégration au sein de la division du travail, par la place qu’elles occupent au sein des structures de l’économie voire par la place qu’elles occupent dans un espace social qui inclut les dimensions culturelle et politique. Sans ignorer les effets de ces assignations, nous concentrerons notre travail sur les productions des classes populaires. On tentera alors de les penser à partir de ce qu’elles font. Ces productions seront culturelles et politiques, quotidiennes et exceptionnelles, collectives et individuelles, dans l’espace de la famille et du quartier, toujours au contact d’une lutte pour la survie et au sein des rapports sociaux qui les constituent.

Informations pratiques  :

TOUTES LES SEANCES ONT LIEU DE 9h30 à 12h30

Pour se rendre aux séances ayant lieu à l’Université Paris Diderot – Paris 7 : Salle 201, Immeuble Olympe de Gouges, rue Albert Einstein, 75013 Paris. M° Bibliothèque François Miterrand.

Pour se rendre aux séances ayant lieu à l’Institut des Amériques : 175 rue du Chevaleret, 75013 Paris – 8° étage Salle Alfred Sigfried. M° Chevaleret

Contacts :

Denis Merklen : denis.merklen@univ-paris3.fr

Charlotte Perrot-Dessaux : Charlotte.dessaux@free.fr



Calendrier

  • vendredi 9 novembre 2012, 09h30-12h30, Salle 265, bâtiment Olympes de Gouges, Université Paris Diderot- Paris 7.
    Jean-François Laé et Numa Murard : Deux générations dans la débine. Enquête
    dans la pauvreté ouvrière
    , Paris, Bayard, 2012. En présence des auteurs. Trente ans après L’argent des pauvres, les deux sociologues sont retournés sur place, pour observer les changements, retrouver des figures, saisir et livrer l’expérience de la pauvreté.
  • jeudi 6 décembre 2012, 09h30-12h30, Institut des Amériques, 175 rue du Chevaleret, 75013 Paris – 8° étage Salle Alfred Sigfried.
    Robert Darnton : « La république des lettres : les intellectuels dans les dossiers de
    la police » in Le Grand Massacre des chats. Attitudes et croyances dans l’Ancienne France, Paris, Les Belles Lettres, 2012 (1985).
  • vendredi 11 janvier 2013, 09h30-12h30, Université Paris Diderot-Paris 7, salle 201, bâtiment Olympes de Gouges.
    Abdelmalek Sayad : La double absence, Paris, Editions du Seuil, 1999.
  • vendredi 22 février 2013, 09h30-12h30, Institut des Amériques, 175 rue du Chevaleret, 75013 Paris – 8° étage Salle Alfred Sigfried.
    Paul Willis : L’École des ouvriers. Comment les enfants d’ouvriers obtiennent des
    boulots d’ouvriers
    , Agone, 2011 (1977).
  • vendredi 5 avril 2013, 09h30-12h30, Institut des Amériques, 175 rue du Chevaleret, 75013 Paris – 8° étage Salle Alfred Sigfried.
    Richard Shusterman : L’Art à l’état vif. La pensée pragmatiste et l’esthétique populaire, Paris, Minuit, 1992.
  • vendredi 17 mai 2013, 09h30-12h30, Université Paris Diderot-Paris 7, salle 201, bâtiment Olympes de Gouges.
    Bernard Lahire : Les raisons des plus faibles : rapport au travail, écriture domestique et lectures en milieux populaires, Lyon, PUL, 1993.
  • vendredi 7 juin 2013, 09h30-12h30, Institut des Amériques, 175 rue du Chevaleret, 75013 Paris – 8° étage Salle Alfred Sigfried.
    Jacques Rancière : Les scènes du peuple ; Lyon, Horslieu Editions, 2003.
  • vendredi 5 juillet 2013, 09h30-12h30, Université Paris Diderot-Paris 7, salle 201, bâtiment Olympes de Gouges.
    Chikako Mori : Ecrire en banlieue. Analyse des pratiques d’écriture chez les jeunes issus des immigrations postcoloniales en Ile-de-France, thèse de doctorat, EHESS, 2010, et Rachid Ben Bella, Sylvain Erambert, Riadh Lakhéchène, Alexandre Philibert et Joseph Ponthus : Nous…la cité. « On est partis de rien et on a fait un livre », Paris, La Découverte – Zones, 2012.












Evénements prochains
Pas d'événements programmés en ce moment.



Copyright © 2017 CSPRP | Site créé par Anders Fjeld | Réalisé avec SPIP