Séminaire ALIEN

2009-2010

Université Paris 7 - Denis Diderot, CNRS, IN2P3

Présentation

ALIEN (L’Allemagne comme Laboratoire d’Idées sur l’Energie Nucléaire) est un séminaire organisé par le Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques (Université Paris Diderot-Paris 7) et financé par le PACEN (le Programme sur l’Aval du Cycle ElectroNucléaire), un programme libre du CNRS.

La première session du séminaire (2008-2009) a été consacrée à l’histoire très très spécifique du nucléaire en Allemagne, de l’après-guerre jusqu’à la décision prise par la coalition SPD/Grünen de sortir du nucléaire.

La seconde session du séminaire (2009-2010) s’efforcera de faire le point sur l’actualité du nucléaire outre-Rhin. Avec la victoire sans partage de la CDU aux dernières élections, la question du nucléaire ne se pose plus de la même façon. L’abandon progressif du nucléaire souhaité par le SPD est remis en cause. Quelle est l’attitude des différentes forces politiques face à cette nouvelle donne ? L’opinion évolue-t-elle par rapport au nucléaire ? Quelle est la capacité d’influence des industriels allemands producteurs sur les décisions politiques ? Les problèmes d’acheminement du gaz russe et surtout sa dépendance énergétique par rapport à la Russie, le haut niveau d’émission de CO2 résultant de la production d’électricité à partir de gaz ou de charbon amènent l’Allemagne à réfléchir à un nouveau mix énergétique. Quelle sera la place du nucléaire dans ce nouveau mix ? Les énergies renouvelables s’affirment outre-Rhin comme l’alternative par excellence à la « renaissance du nucléaire ». Elles y sont portées par un véritable volontarisme. Quelle sera leur place dans les années à venir ? C’est à ces questions que tentera de répondre cette année le séminaire ALIEN.

Comme l’an dernier, les intervenants seront des sociologues, des philosophes, des femmes et hommes politiques mais aussi des économistes et des femmes et des hommes travaillant dans le secteur allemand de l’énergie.

Sauf indication contraire, les autres séances de la seconde session du séminaire ALIEN auront également lieu dans l’Amphithéâtre Buffon de 14 heures à 17 heures. Leurs dates ainsi que le nom des personnes qui y interviendront figurent dans le tableau ci-dessous.

Coordination et responsabilité pédagogique : Christophe David (CSPRP)
Contact : christophe.t.david[at]wanadoo.fr



Calendrier

  • vendredi 12 mars 2010, 14h-17h, Amphithéâtre Buffon, Bâtiment Buffon, Université Paris Diderot - Paris 7, 15 rue Hélène Brion 75013 Paris.
    Comment se pose la question du nucléaire en Allemagne après la réélection d’Angela Merkel ?
    Gerd Langguth (Politologue, Université de Bonn) : fin connaisseur de la vie politique allemande, y compris de l’extrême gauche et des Verts, il a été président du cercle des étudiants chrétiens-démocrates avant de devenir député de la CDU de 1976 à 1980. Biographe d’Angela Merkel (DTV, 2005), il enseigne aujourd’hui les sciences politiques à l’Université de Bonn.
    Christian Schulke (Chercheur en relations internationales, IFRI, Bruxelles) : diplômé, entre autres, de l’IEP de Paris, il a travaillé à la Stiftung Wissenschaft und Politik de Berlin, avant de rejoindre le programme « Gouvernance européenne et géopolitique de l’énergie » de l’Institut Français de Relations Internationales.
  • vendredi 26 mars 2010, 14h-17h, Amphithéâtre Buffon, Bâtiment Buffon, Université Paris Diderot - Paris 7, 15 rue Hélène Brion 75013 Paris.
    Les Énergies renouvelables contre la renaissance du nucléaire
    Undine Ziller (Agentur für Erneuerbare Energien, Berlin)  : Undine Ziller fait partie de l’équipe de cette petite structure mise en place en 2008 à l’occasion de la campagne « Deutschland hat unendlich viel Energie » et qui a pour mission de plaider la cause des énergies renouvelables auprès de la population.
    Rainer Hinrichs-Rahlwes (Membre du Bundesverband Erneuerbare Energien) : Rainer Hinrichs-Rahlwes est vice-président de l’European Renewable Energies Federation. Il a été directeur général du BMU, le Ministère allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sûreté nucléaire de 1998 à 2005.
    Aurélien Evrard (Doctorant, IEP, Paris)  : Diplômé de l’IEP de Grenoble, Aurélien Evrard prépare une thèse sous la direction de Pierre Lascoumes sur l’intégration des énergies renouvelables aux politiques de l’électricité en Europe dans laquelle il compare, entre autres, les cas allemands et français.
  • vendredi 9 avril 2010, 14h-17h, Amphithéâtre Buffon, Bâtiment Buffon, Université Paris Diderot - Paris 7, 15 rue Hélène Brion 75013 Paris.
    Les Spécificités du mix énergétique allemand
    Alfred Voß (Physicien, Institut für Energiewirtschaft und Rationelle Energieanwendung, Université de Stuttgart) : il a étudié le génie mécanique à la RWTH d’Aix-la-Chapelle. Depuis 1990 il dirige l’Institut für Energiewirtschaft und Rationelle Energieanwendung (IER), l’institut d’études de l’économie de l’énergie et de son usage rationnel.
    Michael Paul (Député au Bundestag, CDU)  : Il s’est intéressé en juriste à la question des déchets nucléaires et est, depuis 1999, rapporteur du groupe CDU au Bundestag pour les questions énergétiques.
  • vendredi 28 mai 2010, 14h-17h, Amphithéâtre Buffon, Bâtiment Buffon, Université Paris Diderot - Paris 7, 15 rue Hélène Brion 75013 Paris.
    L’Économie du nucléaire allemand
    Felix Matthes (Öko-Institut, Berlin)  : chercheur travaillant sur les questions énergétiques et climatiques à l’Öko-Institut, l"institut d"écologie appliquée, de Berlin.
    Christopher Weßelmann (Ingénieur, ATW)  : Ingénieur de formation, il est rédacteur en chef de la revue professionnelle Atomwirtschaft.
    Ralf Gueldner (E.ON)  : Chimiste de formation, il est aujourd’hui directeur du développement du groupe E.ON, le premier électricien allemand.
  • lundi 21 juin 2010, 14h-17h, Amphithéâtre Buffon, Bâtiment Buffon, Université Paris Diderot - Paris 7, 15 rue Hélène Brion 75013 Paris.
    Le Volontarisme « vert » des villes allemandes
    Silke Lunnebach  : elle travaille au sein de Climate Alliance, une association qui a vu le jour en 1990. Cette association regroupe près de 1500 villes qui se sont engagées à développer des stratégies destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les domaines de l’énergie et des transports.
    Ian Shearer  : il est l’un des experts de l’ICLEI (International Council for Local Environmental Initiatives), une ONG, qui a été fondée en 1990. Cette ONG fournit divers services (consulting technique, formations et informations) aux villes décidées à mettre en place une politique locale de développement durable. Elle est animée par l’idée qu’il faut agir localement pour obtenir des effets nationaux puis globaux.












Evénements prochains
Pas d'événements programmés en ce moment.



Copyright © 2017 CSPRP | Site créé par Anders Fjeld | Réalisé avec SPIP